Distribution de prospectus Lyon

Distribution de prospectus à Lyon

Distribution de prospectus à Lyon est une tendance de plus en plus adoptée par les entreprises à Lyon.
D’ailleurs, DistriPub met à votre disposition une force de vente supplétive efficace pour assurer vos opérations de Street Marketing à Lyon et aux alentours. De plus, après chaque opération de distribution de prospectus à Lyon, nous vous apportons les analyses terrain (reporting, debrief).

Notre mission est de promouvoir votre marque ou votre produit dans un lieu ciblé avec la distribution de prospectus, des flyers, des prospectus, des tracts…,  en sensibilisant une cible précise et créant un lien de proximité directe entre votre marque et vos futurs clients.

Demandez votre devis auprès de nos professionnels de la distribution de prospectus à Lyon. Sûrement, ils vous répondront sous 24 heures ouvrées (souvent plus vite).

Pour réussir une campagne de marketing direct, il faut également une impression de haute qualité.

Votre imprimerie en ligne: print33

 

Distribution de prospectus à Lyon : chiffres clés

  • Tout d’abord, Lyon reste la troisième métropole la plus peuplée après le Grand Paris et Aix-Marseille-Provence. D’ailleurs, elle compte 513 275 habitants au dernier recensement de 2015.
  • Le 3e arrondissement de Lyon est l’un des neuf arrondissements de la commune française de Lyon. Donc, il est  le plus peuplé des arrondissements.
  • En 2009, le nombre total de logements dans la commune était de 271 131, contre 251 279 en 1999.
  • Parmi ces logements, 88,7 % étaient des résidences principales, 2,6 % des résidences secondaires et 8,7 % des logements vacants. En fait, ces logements étaient pour 2,9 % d’entre eux des maisons individuelles et pour 95,7 % des appartements.
  • Par sa situation géographique, Lyon est le point de convergence de nombreuses infrastructures routières. C’est aussi le point de passage obligé des lignes ferroviaires vers le sud de l’Europe.
  • Lyon dispose du premier réseau de transports en commun hors Île-de-France avec 1,4 millions de voyages par jour (dont 681 000 pour le seul réseau métro) et 195 millions de déplacements par an.
  • Les Lyonnais ont un revenu médian annuel d’environ 22 280 €. Bref, tous ces chiffres clés vous permettent de bien réussir la distribution de prospectus à Lyon.

Tendances de consommation en région lyonnaise

La 10e enquête sur les comportements d’achat des ménages de la région lyonnaise décrypte, au travers de plus de 80 questions très précises, les habitudes d’achat de 6 419 foyers de la région lyonnaise.
En fait, cette enquête constitue un outil d’analyse pour mesurer l’évolution des nouvelles tendances de consommation pour les produits alimentaires, non-alimentaires, les services… Elle est réalisée par la CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne et ses partenaires tous les 5 ans. Le point sur les faits marquants à retenir.
L’enquête a été réalisée par téléphone entre septembre 2016 et janvier 2017. Elle porte sur les achats effectivement réalisés par les ménages pour 18 produits alimentaires, 31 produits non-alimentaires et 3 prestations de services et sur des questions relatives aux pratiques d’achats.

  • 18 000 heures d’interview ont été nécessaires,
  • 12 500 lieux d’offres ont été codés,
  • 230 000 actes d’achat ont été recensés.
  • Un potentiel de consommation qui reste sous contrainte – le budget annuel moyen consacré par les ménages de la région lyonnaise pour les achats de produits alimentaires et non-alimentaires qui s’élève à 12 704 € ne progresse pas entre 2012 et 2017 avec des évolutions contrastées selon les marchés :
  • L’alimentaire est le seul marché à progresser. Le non-alimentaire est en retrait de 5 %. Le potentiel de consommation global sur le territoire s’élève à 13 657 M€. Il est donc en augmentation de 7 % entre 2012 et 2017 grâce à la seule croissance démographique.

Des circuits chahutés pour diffusion de prospectus Lyon 

En alimentaire : les grandes surfaces restent le 1er circuit de distribution fréquenté avec 72,1 % d’emprise. Viennent ensuite les commerces de moins de 300 m2 (17,7 %) et les commerces non-sédentaires (7,3 %).

En non-alimentaire, une crise du commerce physique : Internet progresse sur tous les produits et tous les territoires et devient ainsi le premier pôle de la région lyonnaise avec un chiffre d’affaires de 707 millions d’euros.

L’e-commerce gagne 3,3 points pour atteindre une emprise de 9,5 %. En effet, les grandes surfaces restent le circuit de distribution dominant avec 56,7 % d’emprise mais perdent 1,6 points. Cette perte est principalement due aux hypermarchés / les commerces de moins de 300 m2 qui affichent une légère tendance à la hausse pour atteindre 30 % d’emprise.

Une consommation de plus en plus digitalisée

Avec un développement des pratiques et usages d’Internet dans tous les aspects de la consommation: 93 % des ménages interrogés réalisent des achats sur Internet. Toutefois, 34 % utilisent leur mobile pour réaliser des achats ou rechercher un produit (64 %).

De nouvelles mobilités et temporalité des consommateurs

Avec une baisse de l’usage de la voiture, augmentation de la marche à pied mais seulement en cœur de métropole ; en territoire péri-urbain, la voiture continue à progresser/les ménages consacrent moins de temps à faire leurs courses alimentaires, progression des achats réalisés sur le trajet domicile travail (37 % des actifs réalisent des achats sur leur trajet domicile/travail au moins une fois par semaine) ou à proximité du lieu de travail/multiplication des options de livraison et de retrait : 48 % des habitants utilisent un service de livraison au moins une fois par mois.

(Source : résumé d’enquête délivré par CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne)